Après des études d’art et un penchant prononcé pour le noir, la musique d’outre-tombe et les modifications corporelles, Annabelle (« Sergent » pour les intimes) partage et échange avec des piercers de la région Parisienne, et sera finalement formée sur la Capitale. Quelques années (et beaucoup de piercings) plus tard, elle passe les portes de Casa de Leoes, où elle fait rapidement sa place. Douceur, calme et passion, les ingrédients parfait pour un bon moment et du piercing de qualité.